Accueil Politique Après le vote: Sonko occupé la 3ème place et épingle la presse...

Après le vote: Sonko occupé la 3ème place et épingle la presse nationale et internationale

383
0
PARTAGER

Voici ce que Ousmane Sonko a dit:

« La presse est un acteur indispensable dans le jeu politique mais elle doit rester neutre. Elle ne doit ni decompter ni commenter. On a vu lors de ce scrutin que certains médias préparent deja la victoire de Macky Sall au premier tour.

GFM et 2stv c’est de la manipulation. Nous leur disons qu’ils sont avec Macky Sall, on le comprend mais qu’ils ne s’adonnent pas à un jeu qui pourraient mettre le pays en feu. La commission de recncement des votes est habilitée à donner des résultats provisoires et le conseil constitutionnel les resultats definitifs. Que ces organes de regulations des médias interviennent avant que les choses dégénèrent que Macky Sall se resaississent.

Le pays ne lui appartient pas. Son règne est fini et si lui et ses alliés pensent qu’ils peuvent confisquer le vote, il se trompe. Il faut attendre les résultats definifs et le vainqueur sera félicité. Que ce soit lui moi ou idrissa seck, le peuple a exprimé sa volonté de changement La presse internationale notamment les medias francais qu’il ils arrêtent la manipulation, qu’ils nous respectent.

C’est pas a eux de choisir notre president. Nos medias ne s’immiscent pas à leur élections alors qu ils restent en dehors de notre election. Nous sommes à l etape du decompte et seuls les PV sont credibles. A ce stade, aucun candidat ne peut s’autoproclammer vainqueur. A part les instances habilitées, aucun senegalais n’est en droit de donner des resultats definitifs.
Bby est extrêmement minoritaire. La jeunesse ne l’acceptera pas. Nous appelons le peuple senegalais de faire barage parce qu’il ne doit pas accepter que son vote soit confisqué ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here