Accueil MONDE Algérie : Bouteflika cède enfin, renonce à briguer un cinquième mandat.

Algérie : Bouteflika cède enfin, renonce à briguer un cinquième mandat.

197
0
PARTAGER

C’est désormais officiel, le président algérien Bouteflika renonce à sa candidature à la prochaine présidentielle de l’Algérie. C’est dans une lettre adressée aux algériens, le président annonce la retraite de sa candidature mais aussi le report dans la foulée de l’élection présidentielle, qui était prévue le 18 Avril 2019.

Après plus de deux semaines de manifestations et d’une très large mobilisation partout dans le pays visant à demander son départ et aussi le renouvellement de la classe politique Bouteflika cède enfin.

Dans ce message de la nation publié par l’agence officielle APS qu’il affirme << mon état de santé et mon âge ne l’assignant comme ultime devoir envers le peuple algérien que la contribution à l’assise des fondations d’une nouvelle république en tant que cadre du nouveau du système algérien que nous appelons de tout nos vœux>>. Il poursuit << il n’y aura pas de cinquième mandat et il n’en est jamais été question pour moi>>.

Dans ce message le président annonce aussi que la présidentielle aura lieu << dans le prolongement d’une conférence national chargée de reformer le système politique et d’élaborer un projet de construction d’ici à la fin de 2019>>. Et s’engage dans ce texte << à remettre les charges et les prérogatives de président de la république au successeur que le peuple algérien aura librement élu>>. Il indique de ce fait à finir son mandat (28 avril 2019).

Après la publication de cet annonce c’est le premier ministre Ahmed Ouyahia qui démissionne et est remplacé par le ministre de l’intérieur Houreddine Bedoui. Pour dire que la révolution algérienne prend pied.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here