Accueil Economie Air Sénégal clouée au sol par les intempéries et les oiseaux

Air Sénégal clouée au sol par les intempéries et les oiseaux

35
0
PARTAGER
air senegal

La compagnie Air Sénégal est clouée au sol à la suite des dégâts subis en l’espace d’une dizaine de jours par ses deux appareils à la suite d’intempéries et d’une collision avec des oiseaux, a-t-on appris mardi auprès de la société.

Un des avions d’Air Sénégal SA, qui a commencé à voler en mai avec deux ATR 72-600, a subi samedi un “bird strike” (collision avec des oiseaux) au départ de Ziguinchor (sud) selon un communiqué reçu par l’AFP.

“Suite à cet incident, le radôme (bout de la pointe avant d’un avion, NDLR) a été endommagé” mais l’appareil “a pu se poser en toute sécurité” sur l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), près de la capitale Dakar, selon la compagnie.

Le respect des “normes de sécurité l’oblige à suspendre ses opérations le temps de procéder à toutes les inspections et réparations nécessaires avant de reprendre ses vols”, précise Air Sénégal.

Le 27 juin, l’autre appareil avait “subi des dégâts importants qui le rendent indisponible” à la suite de fortes pluies au Sénégal, accompagnées “des rafales de vent de plus de 90 km”, avait indiqué la compagnie dans un communiqué.

Air Sénégal SA, entièrement détenue par l’Etat, a débuté ses vols en mai et dessert Ziguinchor, la principale ville de la région touristique de Casamance.

L’entreprise a été créée juste après la faillite en avril 2016 de Sénégal Airlines, qui avait elle-même remplacé en 2009 Air Sénégal International, propriété des Etats sénégalais et marocain.

Le lancement de cette compagnie est un des trois volets d’un plan visant à faire du Sénégal un “hub” aérien régional, avec l’AIBD, inauguré en décembre, et la réhabilitation des aéroports de province, dont les travaux doivent démarrer la semaine prochaine, a annoncé lundi le président Macky Sall.

La remise en état des aéroports de Saint-Louis (nord), Matam (est), Tambacounda, Kédougou (sud-est) et Ziguinchor sur quatre ans doit coûter quelque 150 millions d’euros.

Avec AFP via VOA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here