Accueil MONDE Afrique/Coronavirus : déconfinement progressif dans quelques pays

Afrique/Coronavirus : déconfinement progressif dans quelques pays

780
1
PARTAGER
Afrique/Coronavirus : déconfinement progressif dans quelques pays

Moins impacté que le reste du monde, l’Afrique fait face, lui aussi, à la propagation du COVID-19. On dénombre 22 313 cas confirmés, 5 492 guérisons et 1 124 décès dans les 52 pays. Quelques pays annoncent déjà un déconfinement progressif.

Le Ghana a mis fin lundi à un confinement de trois semaines dans deux régions clés car cette mesure a de “graves” conséquences pour les plus pauvres et les opérations de test se sont améliorées, a déclaré le président Nana Akufo-Addo. Le chef de l’Etat a annoncé la levée des restrictions à la liberté de mouvement dans la capitale Accra et dans la région de Kumasi, dans une allocution télévisée dimanche soir. Il encourage néanmoins la population à porter un masque pour aider à juguler l‘épidémie. Le Ghana a fait état jusqu‘à présent de 1.042 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont neuf morts.

Madagascar : le confinement imposé dans les trois principales villes du pays pour contenir la pandémie de coronavirus sera progressivement levé dès lundi matin, a annoncé dimanche le président Andry Rajoelina, qui a également présenté son “remède” contre la maladie.

La Tunisie prépare une levée progressive du confinement après le 3 mai. L’annonce a été faite dimanche par le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh. Le déconfinement “ciblé et progressif” se fera selon trois paramètres, a indiqué M. Fakhfakh: les secteurs économiques les plus cruciaux seront relancés, et les restrictions de sorties seront adaptées selon l‘âge des personnes et le nombre de cas dans chaque région, a-t-il indiqué sans plus de précision. Pour lutter contre la propagation du COVID-19, le pays a mis place un confinement général depuis le 22 mars.

Au Sénégal, le port du masque est désormais obligatoire durant la période de l‘état d’urgence prévu pour durer au mois jusqu’en début mai, indique un arrêté du ministère de l’Intérieur publié dimanche soir.

Au Zimbabwe, le président du Emmerson Mnangagwa a annoncé dimanche la prolongation pour deux semaines, jusqu’au 3 mai inclus, du confinement national imposé au pays pour enrayer la pandémie de coronavirus. Selon le dernier bilan des autorités, 25 cas de contamination par le COVID-19, dont trois mortels, ont été officiellement enregistrés dans le pays.

avec africanews

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here