Accueil MONDE Accusé de meurtre, le Premier ministre du Lesotho en fuite

Accusé de meurtre, le Premier ministre du Lesotho en fuite

838
0
PARTAGER

Le Premier ministre du Lesotho, Thomas Thabane, ne s’est pas présenté vendredi devant un tribunal de Maseru pour répondre de l’accusation de meurtre de son ex-femme Lipolelo Thabane, dont il s’est séparé il y a deux ans.

Selon la police, Thabane a quitté le pays pour se faire soigner en Afrique du Sud voisine. Il devait comparaître devant le tribunal en relation pour le meurtre de Lipolelo en 2017, deux jours avant son investiture en tant que Premier ministre.

Hier, le commissaire de police adjoint Paseka Mokete a déclaré aux journalistes que le Premier ministre est accusé de meurtre, alors que son épouse actuelle Maesaiah est accusée d’avoir commandité le meurtre.

La date de son procès a été fixée au 17 mars.

Thabane et sa femme, en plus des accusations de meurtre, sont également accusés de tentative de meurtre et de dommages malveillants à la propriété, selon la police.


Agé de 80 ans, Thabane a annoncé jeudi qu’il démissionnerait de la présidence de son parti, la Convention All Basotho (ABC), à la fin du mois de juillet, déclarant qu’il « n’a plus l’énergie » pour assumer une responsabilité aussi exigeante en raison de son âge avancé. Il n’a jamais cité l’affaire de meurtre en cours comme raison de son départ.

La pression s’intensifiait sur Thabane pour qu’il démissionne à la suite du décès de l’ancienne première dame Lipolelo près de chez elle.

Son épouse actuelle, Maesaiah, aurait été l’instigatrice de cet assassinat après qu’une décision de justice a donné à Lipolelo le droit d’être Première Dame.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here