Accueil SENEGAL 8 Mars: Le statut de la femme sénégalaise dans les instances sportives

8 Mars: Le statut de la femme sénégalaise dans les instances sportives

547
0
PARTAGER

Force est de reconnaître que la femme Sénégalaise a toujours occupé un poste secondaire dans les instances décisionnelles sportives ou même pire. Dans la fédération Sénégalaise de judo, sur 33 membres au comité directeur seules 3 sont des femmes. 

Le Constat est le même dans la fédération Sénégalaise de Karaté. Ici la femme n’est aussi bien représentée dans l’instance de décision. Elle ne comptent que deux femmes dans la fédération. Le cas exceptionnel inverse s’aperçoit dans la fédération Sénégalaise de Handball. Dans cette structure, le concept de la parité est respecté à la lettre. 

Tout poste occupé par un homme est poursuivi par une femme. Les présidents, secrétaires et trésorier sont respectivement secondé par des femmes. Beaucoup d’entre elles se bagarrent pour faire passer leurs idées. Elles ne gagnent pas beaucoup de temps pour exprimer leurs idées. 

Mais aussi elle ne sont pas très bien écouté. Et pourtant le CIO et Les fédérations internationales ont toujours recommandé la présence des femmes dans des instances sportives au moins à 25%. D’après quelques analystes cette carence des femmes dans le monde sportif Sénégalais s’explique principal par l’aspect culturel.

Au départ, une femme qui fait du sport n’était pas bien vue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here