Accueil Culture 8 Mars: Aline Sitoé Diatta, l’une des plus braves femmes de l’histoire...

8 Mars: Aline Sitoé Diatta, l’une des plus braves femmes de l’histoire du Sénégal

906
0
PARTAGER
aline sitoe diatta

Aline Sitoé Diatta est parfois présentée comme une reine. La prêtresse est une héroïne de la résistance casamançaise. On la surnomme parfois la « Jeanne d’Arc d’Afrique ».Nous sommes ici, à la cité des étudiantes de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Elle porte son nom.

Devant la portail ou habite les jeunes filles étudiantes, le vas et vient est normal. Habillé en tenue traditionnelle, Nadège Agnès Tine contrairement à la majeurs partie de ses condisciples, elle connaît bien qui est Aline Sitoé Diatta. La jeune étudiante en Master en histoire nous a récité avec beaucoup de maîtrise le parcours du natif de la casamance.

De sa naissance à Kabrousse jusqu’à sa mort à Tombouctou. Néanmoins, les étudiantes essaient de se retrouver dans la personne de Aline Sitoé Diatta à la grâce à son courage. Awa Thiaw est étudiante en sciences politiques. Très pressé de rentrer dans la cité, la nouvelle bachelière n’a pas trop de notion en la seule dame résistante contre la domination française. Mais elle a avoué vouloir devenir comme la dame de Kabrousse. Mais il faut reconnaître que de nombreux étudiantes qui ignorent l’histoire de Aline Sitoé Diatta.

Née en 1920 à Kabrousse en Casamance, c’est à Dakar, comme une prophétesse, qu’elle a la révélation de sa mission de libérer son peuple de l’administration coloniale, par des voix quasi-divines. Considérée comme dangereuse, Aline Sitoé Diatta est arrêtée et jugée par l’administration coloniale française, puis déportée à Tombouctou au Mali où elle meurt en 1944.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here