Home senegal Tambacounda, Portrait : Maké Dangnokho, Pdg du Groupe de Communication Alkuma serait-il...

Tambacounda, Portrait : Maké Dangnokho, Pdg du Groupe de Communication Alkuma serait-il un acteur de film ?, par Ladji CAMARA

88
0
SHARE

Maké DANGNOKHO, est un journaliste natif de Tambacounda né un 02 décembre. Ce monsieur a toujours le goût du leadership et de l’entreprenariat. Après quelques années d’études au département d’Histoire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, il décida alors de faire une formation en journalisme et communication à l’ISEG.

A la fin de cette formation, il a pu travailler dans plusieurs organes de presse à Dakar tels que le (Le Ssoleil, walfdjiri, Le Pays au quotidien, Le Point du jour, 24h chrono, APS, La voix du Sutsas et le magazine Agridape) pour n’en citer que ces sept organes. Il s’est inspiré du PDG de l’ISEG, M. Mamadou Diop et de son ancien patron Sidy Lamine Niasse (Pdg Groupe Walfadjiri) pour se donner la chance d’entreprendre et devenir son propre patron. Même si c’est parfois difficile d’aller seul et de tourner le dos à un salaire colossal, ce journaliste motivé et désintéressé mène son chemin sans aucune crainte.

Il serait un bon acteur, si toutefois il tournait un film car il n’abandonne jamais et ne se décourage nullement. Maké va donc créer le Groupe de presse Alkuma en mai 2011 à Dakar, avec au début le mensuel Alkuma et portailrezomultimédia.com devenu en mars 2013, www.alkuma.info. Il a plus tard transféré le siège social du Groupe Alkuma à Tambacounda pour l’insertion des jeunes de sa localité.

Le choix de Tambacounda est une marque de fierté et d’engagement. Mais surtout de participation au développement de cette belle région. Le combat continue toujours avec lui. Une première innovation dans la capitale orientale, un fils de la région qui va permettre à ses populations de lire un journal local à travers son mensuel Alkuma.

Comme tout entrepreneur dynamique et méthodique injecté par la seringue de la persévérance, il va se faire un auditoire par la création d’une radio, Alkuma Fm lancée par le Gouverneur de région M. El hadji Bouya Amar en décembre 2016. Avec un émetteur de 500 W, plus de 200 000 auditeurs prêtent leurs oreilles à la radio Alkuma Fm chaque jour à Tambacounda et environ notamment dans plusieurs villages de la Gambie. Ainsi, le paysage médiatique Tambacoundois a donc un nouveau visage avec une grille des programmes très riche tenant compte de la diversité culturelle.

Aujourd’hui, le Groupe Alkuma compte 52 agents dont 38 animateurs (collaborateurs extérieurs) 6 journalistes, 1 assistante de direction, 2 agents commerciaux, 3 techniciens et 2 concierges pour assurer la sécurité. A l’image des autres entreprises, Alkuma également est parfois confronté à des difficultés financières car tout début difficile mais avec une forte ténacité, il est possible d’y arriver.

A en croire Hamidou Sagna, Conseiller en communication au ministère des Affaires Etrangères rencontré lors d’un séminaire des journalistes organisé par la Fondation Konrad Adenauer à Kédougou témoigne que Maké est un grand passionné de son métier, un travailleur infatigable mais surtout un grand rêveur. Il dit être très ému lors ce qu’il a appris que son ancien collègue de Walfadjiri a créé un Groupe de presse dans sa région natale.

La confiance des populations est déjà là et elles accordent beaucoup d’intérêt à la radio alkuma Fm qui est la voix du Sénégal oriental. La nouvelle attente de ces populations auprès de Maké Dangnokho, serait une télévision régionale, Alkuma Tv.

Source : Oriental. Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here