Home MAURITANIE Mauritanie: Activités parlementaires

Mauritanie: Activités parlementaires

0
SHARE

Adoption des projets de loi 129/17, 130/17 et 133/17 : 

le pont de Rosso objet de débats à l’assemblée nationale

L’Assemblée nationale, en sa séance plénière du mardi 31 octobre 2017, sous la présidence du 1er vice président Mohamed Yahya ould Med Lemine ould Kharchi a adopté :

1.     le projet de loi 129/17, autorisant la ratification de l’accord de prêt, signé le 18 avril 2017, à Rabat, royaume du Maroc, entre la République Islamique de Mauritanie et le Fonds Koweitien pour le Développement Economique arabe, destiné au financement du projet d’Extension de Réseaux de Moyenne Tension dans les zones Sud-Est. ;

2.    le projet de loi 130/17, autorisant la ratification de l’accord de prêt, signé le 13 mars 2017 entre la République Islamique de Mauritanie et le Fonds Africain de Développement (FAD), destiné au financement du projet de Construction du Pont de Rosso ;

3.    le projet de loi 133/17, autorisant la ratification de l’accord de garantie du projet de Réhabilitation de l’Usine de GUELB 1, signé le 18 avril 2017 à Rabat, Royaume du Maroc entre la République Islamique de Mauritanie et le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (FADES).

Les composantes du projet 130/17 sont résumées ci après :
La construction du pont de Rosso, de ses raccordements routiers et des aires de parking de véhicules ; les aménagements connexes comprenant la réhabilitation des infrastructures socio-économiques de base, la construction d’infrastructures marchandes, l’appui aux jeunes et aux femmes, l’aménagement des voieries urbaines et de pistes rurales connexes, les mesures de facilitation du transport et du transit, la construction et équipement de postes de contrôle juxtaposés, la formation et la sensibilisation des services frontaliers et des usagers, l’étude du schéma directeur de la ville de Rosso-Mauritanie et l’étude de la voie de contournement Ouest de la ville de Nouakchott et de l’appui à la gestion et au suivi du projet.

Le projet de loi 133/17, autorisant la ratification de l’accord de garantie du projet de Réhabilitation de l’Usine de GUELB 1 est un accord de garantie signé avec le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social porte sur un montant de trente deux millions (32.000.000) de dinars koweitien soit l’équivalent de trente sept milliard sept cent millions (37.700.000.000) ouguiyas remboursables sur une période de 25 ans après différé de 6 ans, avec un taux d’intérêt de 2% par an sur les montants retirés du prêt et non remboursés.
Le gouvernement était représenté lors de cette plénière par  le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Moctar ould Ndiaye.

Mataka

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here